Qingdao, sa bière, la cathédrale Saint-Michel et Pichai Yuan

Qingdao, la ville de la bière 

 

La bière Tsingtao est connue en Europe. Nous la devons aux allemands qui la fabriquèrent alors qu'ils étaient la-bas. Aujourd'hui, le savoir-faire de la bière est passée entre les mains des chinois qui perpétue cette tradition. C'est d'ailleurs la bière la plus connue de Chine. Ce qui est bizarre, c'est qu'on l'écrive Tsingtao alors que le nom de la ville est Qingdao. C'est peut-être car les allemands qui l'ont créé voulaient se souvenir comment prononcer le nom de la ville !

 

La cathédrale Saint-Michel

 

Les allemands construisirent cette cathédrale à Qingdao de 1932 à 1934. Elle se trouve non loin de la gare. Si vous prenez à droite, vous allez à la mer, si vous prenez à gauche, vous allez à la cathédrale. Quand on l'aperçoit, au détour d'un carrefour, il y a le gros panneau du restaurant KFC sur la droite, ça fait assez classe je trouve ! C'est une grande cathédrale. Apparemment, la plus haute de l'Extrême-Orient. J'irais peut-être voir d'autres églises catholiques en Chine. Il y en a une autre à Jinan, dans la région de Shandong où se trouve Qingdao et où je suis actuellement. C'est une belle cathédrale qui me rappelle par la photo la cathédrale du Mans en France. Il y en a une aussi à Pékin : la chappelle Saint-Ignace. En tout cas, cela fait vraiment bizarre de trouver une cathédrale comme cela en Chine ! Ce qui est dommage, c'est qu'elle est ouverte que le jour de la messe le dimanche. Ce jour-là, nous étions mercredi.

 

Pichai Yuan

 

Tout près de là, vous pouvez aller vous promener à Pichai Yuan qui est un petit coin de petites rues où de nombreuses personnes vendent des snacks à emporter. Souvent d'ailleurs, il n'y a que les produits et si vous voulez quelque chose, il faut choisir ce que vous voulez et ils cuisinent alors devant vous. Au bout de ces petites rues, vous arrivez dans un restaurant à toit ouvert où aux horaires des repas un spectacle d'Opéra est joué, accompagné par des musiciens aux instruments traditionnels chinois. Ce qui est bien, c'est que même si vous ne mangez pas au restaurant, vous pouvez regarder ce spectacle. Je n'ai rien compris à ce qu'ils disaient, mais j'ai retrouvé un peu ce que j'avais déjà pu voir dans les films. Un peu plus loin, nous sommes tombés sur une joueuse d'ocarina qui avait une petite boutique très sympa. J'ai vraiment été charmé par la musique et je suis donc allé un peu plus près pour l'écouter jouer. Cela m'a rappelé le jeu « Zelda, Ocarina of Time ». Une fois dans la boutique, la joueuse d'ocarina nous suivi et nous expliqua un peu les différentes formes d'ocarina et la façon dont il fallait jouer. Elle nous dit que c'est le plus vieil instrument de musique au monde. En Chine, il est fait en porcelaine dans sa forme originale. Il y avait même des ocarinas en forme de tasses de thé.

Commentaires : 0